Stage Vidéo – Jour 2

Et voila, le deuxième jour du stage vidéo viens enfin de s’achever et beaucoup à été fait !
Le matin nous avons fini de tourner les dernières scènes, notamment celle de la femme qui pleure où j’ai fait perche-man pour le son ;) et celle avec le black, où je joue le rôle… du black :)
C’était vraiment une expérience sympa de pouvoir bosser en groupe sur une publicité, où l’on devait au mieux respecter les plans, le cadrage mais aussi le décor, les mouvements de caméra et le jeu des acteurs.
Je tiens à remercier David pour avoir prodigué ses conseils et apporté ses talents d’acteur qui ont fortement aidé le groupe :D
On à tous vraiment bien travaillé dans la bonne humeur et c’est une équipe qui marche !

Vers 12h, on décide de remballer le matériel, plutôt heureux de nos dernières prises et on fait notre pause déjeuner.

L’après midi se complique. On commence le « dérushage » où l’on doit sélectionner les scènes que l’on garde pour le montage final et celles que l’on coupe. Malgré une insistance de la part du groupe, il semblerait qu’il n’y ai pas de bêtisier prévu pour cette année, faute de temps. :(
Pour dérusher, on commence dans notre salle sur une télé et un magnétoscope qui se révèlent vite contraignants.
« Mais au fait… on est dans un studio ! » Notre professeur nous guide vers la régie et nous installe devant les tables de mixages pour pouvoir effectuer un « dérushage » plus professionnel avec une molette pour avancer plus facilement dans le temps et pour effectuer des retours en arrière.


Le début se passe bien jusqu’aux scènes que l’on à tourné ce matin.
Le son est saturé ! Mr Michel Alliot nous prévient que l’on risque de devoir refaire toutes ces scènes. La panique gagne le groupe mais la solution est vite trouvée : Mme Roland, la monteuse charge notre cassette et ajuste le son. Tout va pour le mieux, on fini le dérushage et on passe au montage. Dans une salle aux allures d’un mini-musée Apple, la monteuse commence à couper toutes nos scènes et les met en place sur la barre de temps.

Elle en profite aussi pour incruster le début et la fin de la vidéo originale.
Une fois le montage fini, Michel Alliot récupère la bande son pour normaliser le son ainsi que mettre la musique en boucle pour le fond sonore.
Retour à la salle de montage pour finaliser la vidéo. Les sourires sont là pour un travail bien mérité :)

Dans ce stage j’ai retenu une chose, il ne faut jamais négliger le son car c’est un point majeur de la vidéo.
Dans notre cas il était saturé et empêchait la bonne compréhension du texte.

Le stage vidéo n’est pas tout à fait fini encore !
Rendez-vous demain 9h30 (Mercredi) pour visionner les spots des autres groupes et partager nos impressions sur le stage.
Un diaporama sera créé avec les photos prises et nous laisseront place aux autres groupes qui étaient en stage de PAO dont je parlerai prochainement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *