Test du Geeksphone Keon

Après le test du Geeksphone Peak, c’est au tour du modèle Keon !
Le Keon est le petit frère du Peak, ses caractéristiques sont un peu similaire :
  • CPU Qualcomm Snapdragon S1 7225AB 1 Ghz ;
  • UMTS 2100/1900/850 (3G HSPA)  ;
  • GSM 850/900/1800/1900 (2G EDGE) ;
  • Ecran 3.5″ HVGA Multitouch ;
  • Caméra 3 MP ;
  • 4 GB (ROM) et 512 Mo (RAM) ;
  • MicroSD, WiFi N, Bluetooth 2.1 EDR, Radio FM, Capteur de lumière et de proximité, Boussole, GPS, microUSB ;
  • Batterie 1580 mAh.
Les différences sont les suivantes :
Un seul processeur, l’écran est plus petit, une seule caméra arrière de 3 mégapixels, pas de flash et une batterie un peu moins conséquente.
Autre différence notable, le Keon est aux couleurs de Firefox, un orange flashy.
Côté packaging, le smartphone est livré dans une boite carré et compartimenté avec des logos comme vous pouvez le voir sur les photos. Les mêmes accessoires que le Peak sont livrés à savoir un chargeur USB, un câble microUSB et des écouteurs. Ces accessoires sont noirs alors que ceux du Peak sont blanc.
Le Keon semble un peu plus lourd que le Peak, sa prise en main est cependant plus agréable : on accède plus facilement au bouton de retour situé en haut à gauche des applications.
Les boutons d’allumage et réglage volume sont situés à gauche, le port microUSB sur la droite et la prise jack sur le dessus.
La coque semble plus robuste que le Peak, on l’enlève complètement pour accéder à la batterie, SIM et carte microSD. Un autre bon point est que l’on peut interchanger cette dernière sans devoir retirer la batterie pratique pour un téléphone développeur !
Le vrai point faible du Keon, c’est la qualité de son écran. Les détails et couleurs ne sont pas très bien retranscris et on voit bien les pixels.
Sur la partie système c’est similaire au Peak, Firefox OS est préinstallé et un guide permet le paramétrage au démarrage. La mise à jour se fait facilement, Geeksphone distribuant des nouvelles versions régulièrement. Théo a publié un article vous expliquant comment obtenir les dernières version pour profiter de la traduction française.
Contrairement au Peak que j’ai acheté, j’ai obtenu le Keon via le programme de Mozilla Reps. Ce programme permet à la communauté de disposer de téléphones pour faire essayer Firefox OS aux gens et aux développeurs.
Si vous souhaitez seulement développer et tester vos applications, le Keon est fait pour vous, sinon le Peak est largement plus confortable pour la lecture sur écran et en terme de performance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *