Test du Geeksphone Peak

Cela va faire une semaine que j’ai reçu et que j’utilise le smartphone Peak de chez Geeksphone.
Pour rappel, Geeksphone produit depuis cette année deux modèles de smartphones, le Keon et le Peak qui fonctionnent tous deux sur Firefox OS, le système embarqué développé par Mozilla.
J’avais déjà parlé plusieurs fois sur mon blog de Firefox OS connu sous le nom de code de B2G «Boot 2 Gecko».
Les Geeksphone ont été mis en vente le mardi 23 avril et je peux vous dire que tout le monde s’est rué dessus ! J’ai pu heureusement commander dès l’ouverture de la boutique et ce malgré les ralentissements et les quelques erreurs SQL du site. J’ai choisi le Peak car c’est le modèle qui offrait les meilleures caractéristiques et donc se rapprochait le plus de ce que j’avais déjà à savoir un Galaxy S2 de chez Samsung.
Ses caractéristiques sont les suivantes :
  • CPU Qualcomm Snapdragon S4 8225 1.2Ghz x 2 ;
  • UMTS 2100/1900/900 (3G HSPA) ;
  • GSM 850/900/1800/1900 (2G EDGE) ;
  • Écran 4.3″ qHD IPS Multi-touch ;
  • Caméra arrière 8 Mégapixels + Frontale 2 Mégapixels ;
  • 4 Go de stockage système / 512 Mo de mémoire vive ;
  • Lecteur MicroSD, WiFi N, Bluetooth 2.1 EDR, Radio FM, Capteur de proximité et de lumière, Boussole, GPS, MicroUSB, Flash pour la caméra ;
  • Batterie de 1800 mAh.
 Son prix est de 180,29 € TTC et comptez 197,29 € avec les frais de port au total.
Des frais de port plus élevés s’appliquent si vous choisissez 48h mais n’étant pas non plus pressé j’ai fait une économie ;)
J’ai reçu le Peak le jeudi 2 mai et j’ai commencé à faire joujou avec samedi dernier.

Côté matériel :

Le Peak est à peine plus grand et plus épais que le Galaxy SII, la prise en main est tout aussi bien cependant. Côté poids ça me parait aussi similaire.
Le Peak est équipé de trois boutons sur le côté (réglages volume et bouton d’allumage) ainsi que d’un bouton tactile en bas du téléphone pour revenir à l’accueil.
Là déjà je regrette un peu le manque du bouton précédent (présent sur les téléphones Android) mais j’en reparlerait plus tard.
La connectique est présente sur le dessus du téléphone : prise jack 3.5 (des écouteurs sont fournis) et microUSB (câble fourni avec chargeur USB).
Sous le capot de la batterie qui semble un peu fragile se trouve bien entendu la batterie, le slot pour mettre sa carte SIM ainsi qu’une carte microSD. On regrettera cependant de devoir retirer la batterie pour accéder à ces emplacements.
Niveau écran la qualité est plutôt bonne et les couleurs bien retranscrites, le tactile répond bien aussi. J’étais un peu sceptique au niveaux des finitions car c’est un téléphone développeur et en fait je suis plutôt agréablement surpris par la qualité globale.
La qualité des photos est plutôt acceptable, mais en deçà de ce que fait le Galaxy SII pour comparaison. Aperçu des photos : Caméra frontale/Caméra de dos.
Petit point faible que j’ai aussi remarqué dernièrement, à plat le téléphone n’est pas entièrement stable et ce dû à la caméra. Si vous appuyez sur différents endroits de l’écran il peut basculer un peu.

Côté logiciel :

On arrive à l’essentiel, le logiciel tourne donc sous Firefox OS basé sur le code source de Firefox et de son moteur Gecko.
Au démarrage du téléphone un assistant permet de paramétrer son terminal.
On choisit d’abord la langue, l’activation de la 3G, la connexion Wi-Fi, le réglage date/heure puis l’import des contacts via la carte SIM ou via Facebook si vous avez un compte ;)
Une page vous permet d’envoyer des données anonymes à Mozilla sur la performance, le matériel etc. et enfin si vous désirez vous abonner à la liste de diffusion de Mozilla en précisant votre mail.
assistant
Ensuite une visite guidée vous permet de vous familiariser avec l’interface du téléphone. Si vous venez d’Android ou d’iOS cela ne vous déroutera pas trop, à savoir glisser entre différents écrans, déplacer/supprimer des applications, gérer les notifications etc.
 assistant2
Personnellement je n’ai pas eu ces étapes ! Eh oui, ce sont des choses qui arrivent notamment avec un téléphone développeur.
J’ai donc du tout paramétrer à la main dans l’application paramètres, mais cela a été très simple. Une fois connecté à mon Wi-Fi, j’ai tout de suite effectué la mise à jour proposée pour arriver en version «1.0.1.0-prerelease». Cette mise à jour corrige tout un tas de bugs, mais apporte surtout l’application «Importer» qui permet de récupérer tous ses contacts Google. Venant d’Android, j’ai utilisé cette application et tout s’est bien importé sauf les photos, ce qui est un peu dommage.
L’application Contacts de Firefox OS permet entre autre de trier les contacts par nom ou prénom, mais pas encore de synchronisation. Dans une prochaine version on espère pouvoir relier ses données à un compte Persona/Firefox Sync.
Les appels/SMS fonctionnent bien, rien à redire. La prise en charge des MMS arrive pour la prochaine version.
Le navigateur web intégré «Firefox» est très basique il manque encore certaines fonctionnalités présentes dans Firefox Mobile pour Android mais il faut savoir que cette version du navigateur est faite quasiment à partir de zéro, le code est entièrement réalisé en JavaScript là où la version Android intègre du code Java et la version PC intègre du code C++.
Les fonctions multimédia à savoir Photo, Galerie, Musique et Vidéo nécessitent une carte microSD. J’ai acheté une microSD 8 Go class 10 pour pouvoir utiliser un peu tout ça.
L’application Photo fait le focus automatiquement lors de la prise là où elle pouvait être seulement manuelle sur Android, le flash peut être réglé en automatique, forcé ou désactivé.
La galerie assez basique ne gère pas encore les dossiers, vous retrouverez donc en pêle-mêle vos photos, vidéos, images et captures d’écran (réalisables en appuyant simultanément sur le bouton menu et le bouton power). Il n’est par ailleurs pas possible de pivoter ses photos manuellement et le zoom est limité.
Un éditeur de photos est présent et vous permet de faire différentes modifications comme l’exposition, le rognage, différents effets et l’ajout de bords.
L’application radio vous permet d’écouter les fréquences de la bande FM, il est possible de mémoriser des fréquences mais il n’y a pas d’affichage du nom de la station (pas de RDS).
L’application paramètres permet de faire tous les réglages du téléphone : mode avion, activation du GPS, Wi-Fi, appels, 3G, Bluetooth, Hotspot Wi-Fi/USB, Son, Affichage, Notifications, Date et Heure, Langue, Clavier, Verrouillage, carte SIM, Autorisations, DNT, Informations, Batterie, Espace disque, Stockage des médias, Aide, Services SIM.
Au niveau son, deux profils de volume sont disponibles : «Sonneries et notifications» ainsi qu’Alarme. Une liste de sonneries est disponible mais il n’est pas encore possible de mettre sa propre sonnerie (si ce n’est recompiler le système).
Le fond d’écran peut être changé facilement via une pression prolongée sur le bureau, dans les paramètres ou encore via la galerie.
La luminosité est par défaut réglée en automatique, on regrettera l’absence d’un bouton dans les notifications pour l’ajuster rapidement.
Le clavier du téléphone est plutôt bien, il est possible de basculer rapidement entre plusieurs dispositions via l’icône en forme de globe, une suggestion de mots est disponible et contrairement à Android elle  n’est pas intrusive. Une petite chose qui manque est le fait de pouvoir afficher/masquer le clavier lorsqu’on le souhaite.
L’écran de verrouillage permet d’accéder rapidement à l’appareil photo et aussi afficher si on le souhaite les notifications. Il est possible de rajouter un code mais pas encore de schéma comme sur Android.
Au niveau des autorisations, le fonctionnement est un peu différent de celui d’Android. Il existe trois niveaux d’applications :
  • Application normale (chargé via un lien) ;
  • Application privilégiée (packagée, vérifiée et installable sur un market certifié pour le téléphone) ;
  • Application certifiée (packagée, installée par le fournisseur du téléphone, voir OEM).

Selon le niveau, différents accès sont possibles :

  • Normale : GPS, Plein écran, capteur de proximité, Alarmes, Radio FM ;
  • Privilégiée  : Normale + Caméra, Socket TCP, Contacts, Stockage, Navigateur, WiFi ;
  • Certifiée : Privilégiée + Services en tâche de fond, SMS, Téléphone, Bluetooth, 3G, Gestion de l’énergie, Notifications Push, Paramètres, Gestion des permissions.
L’installation ne vous demande rien, cependant l’application vous demandera au compte goutte certains accès, ainsi il est possible d’autoriser le GPS mais pas la caméra sur une application, chose impossible sous Android. Il est aussi possible de révoquer ces autorisations dans les paramètres.
La fonctionnalité DNT «Do No Track» (Ne pas me pister) est aussi intégrée. En l’activant certains sites n’enregistreront pas votre comportement en ligne.
La durée de la batterie à l’air bonne, je n’ai pas encore eu assez de recul avec l’utilisation en une semaine donc je verrai avec le temps.
A savoir qu’il est possible de passer en mode économie pour désactiver automatiquement la 3G, Bluetooth, GPS.
Au niveau de la connexion USB, il est possible bien entendu de recharger le téléphone et de le connecter directement à l’ordinateur. Il est reconnu comme un stockage de masse (comme une clé USB). Il n’y a pas de prise en charge MTP comme sur les derniers modèles de téléphones Android, obligeant parfois l’installation d’applications supplémentaires avec une stabilité moyenne sur les transferts.
L’application HERE Maps est l’application de cartes développé par Nokia, elle permet de faire des trajets et indiquer la position actuelle. Il est même possible de télécharger une partie des cartes pour les visualiser en mode hors-ligne.
L’application Agenda vous permet de synchroniser vos agendas distant Google, Yahoo! et CalDav.
L’application Horloge vous permet de programmer des alarmes et d’affiche une horloge numérique ou analogique.
L’application Consommation vous permet de suivre votre consommation de données en 3G et WiFi. Une fois le seuil fixé, il est possible de suivre en continu le niveau de données dans les notifications.
consommation
L’application E-Mail vous permet comme son nom l’indique de consulter vos mails, j’ai pu faire l’import de mes comptes Gmail sans problème, cependant il y a un bug qui fait que les liens dans les mail reçus ne fonctionnent pas toujours.
L’application Musique permet la lecture de fichiers en format MP3, Opus et Ogg. Plusieurs vues sont possibles : par défaut une mosaïque des albums, par listes de lecture, par artistes, par albums. Il est possible de noter le morceau durant l’écoute ainsi que d’activer la répétition et le mode aléatoire. Il n’y a pas encore de gestion du format Flac (il s’agirait d’une modification assez légère à faire) ni d’égalisateur pour le moment.
L’application Vidéo permet la lecture des fichiers en format 3GP (le format d’enregistrement des vidéos sur le Peak), ainsi que le WebM format ouvert de vidéo basé sur VP8. J’ai fait quelques essais de vidéos dans ce format et ce n’est pas très fluide, parfois la vidéo se bloque.
Après avoir fait un tour des applications intéressons nous au market. Celui se lance via l’icône Marketplace sur le deuxième écran.
Beaucoup d’applications sont d’ores et déjà disponible notamment les réseaux sociaux comme Twitter et Facebook.
market-twitter
L’installation se fait très facilement et ne nécessite pas de compte contrairement au Play Store de Google et à l’App Store d’Apple.
Seul les applications payantes vous demanderont un compte Persona. Certaines applications sur le market sont encore en développement ou mal adaptées, parfois ce sont des problèmes de taille d’écran et beaucoup reposent sur le mode connecté uniquement.
Depuis plusieurs mois, j’ai moi-même développé une petite application pour écouter la radio RTL2 en streaming, celle-ci fonctionne grâce à l’API Audio, alors que le site officiel propose uniquement un player en Flash. J’ai installé différentes applications pour tester dont FFDoku (un Sudoku), SoundCloud et Loqui.
Un dernier point l’écran de gauche vous permet de charger Everything.me qui est un service qui vous permet de rechercher du contenu, les résultats sont présentés sous forme d’applications.
Si je tape « Daft Punk » on m’affiche des services liés à la musique, par contre si je tape « Lego » ce sont plutôt des sites d’achat :
everythingme

Quelles sont mes impressions ?

 Je suis plutôt agréablement surpris du travail accompli sur Firefox OS. Bien sûr il n’est pas encore terminé et il manque beaucoup de choses pour égaler Android ou iOS sur certaines fonctionnalités. Après il faut dire que ce système est libre et repose sur des technologies ouvertes et standardisées. Développer une application est encore plus facile que sur Android et iOS et ne vous coûtera pas un rond ! En effet pas de SDK à payer, pas de machine spécifique à avoir, pas de coût pour être sur le market et vous pouvez même faire le vôtre !
Au niveau de l’interface utilisateur le système est encore jeune et certains choix me paraissent un peu étranges comme par exemple l’absence sur les téléphones du bouton retour qui est à la charge du développeur. Sur la plupart des applications ce bouton est placé en haut à gauche ce qui le rend difficilement accessible via le pouce de la main droite. Il faut donc tenir son téléphone à deux mains. Il en est de même pour la touche menu, absente mais comblée parfois en haut à gauche ou à droite dans l’application. Sur le navigateur le bouton précédent est en bas et c’est déjà plus pratique ;)
Le système dans l’ensemble est plutôt fluide et ce malgré les quelques bugs mineurs qui ne gâchent absolument pas l’utilisation du téléphone.
Si vous désirez vous procurer le Geeksphone Peak, rendez-vous sur la boutique en ligne de Geeksphone.
Si vous êtes développeur, Mozilla propose un programme pour donner des Geeksphone Keon (si votre application est acceptée), plus d’information en anglais sur le blog de Mozilla Hacks.
Si vous êtes curieux voici la liste des bugs que j’ai pu avoir mais qui sont corrigés où vont être corrigés rapidement :
  • Pas d’assistant au démarrage du téléphone – Bug 868968
  • Certificats invalides HTTPS – Bug 769178
  • Caractères ! et ? collés aux mots – Bug 808740
  • Navigateur parfois blanc – Bug 854044
  • Enregistrement d’images non disponible sur le navigateur – Bug 838042
  • Renommer VM en Virgin Mobile (mon opérateur) – Bug 868977
  • Icône des notifications qui n’est pas la bonne – Bug 833660
  • Services SIM qui s’ouvrent tout seuls dans les réglages – Bug 869429
A oui sinon je me suis acheté une housse pour ranger mon Peak sur le site d’Etsy, mais elle n’est pas encore arrivée…

8 réflexions au sujet de « Test du Geeksphone Peak »

  1. « Une petite chose qui manque est le fait de pouvoir afficher/masquer le clavier lorsqu’on le souhaite. »
    -> C’est en effet possible mais pas forcément toujours pratique, il faut réussir à tapoter une zone de la page qui n’est pas un input-text.

    « L’installation se fait très facilement et ne nécessite pas de compte contrairement au Play Store de Google et à l’App Store d’Apple. »
    -> Bien vu, je n’y avais même pas prêté attention. Je me suis tout de même créé un compte pour noter et commenter les applications car je trouve que le Store manque cruellement de classement !

    « pas de coût pour être sur le market et vous pouvez même faire le vôtre ! »
    -> Pfia pas faux, en revanche Mozilla prend 30% des revenus générés via son API de paiement (la source se retrouve sur leur site).

    « exemple l’absence sur les téléphones du bouton retour qui est à la charge du développeur »
    -> J’adorais le fait que Google impose un bouton « retour » sur les téléphones devant embarquer Android. Avec le temps, ils ont choisi de le gérer eux même (pour une raison que je ne connais pas), le bouton doit donc être bien sécurisé et insensible aux plantages (non ?) mais c’est là encore Google qui l’impose via l’OS. Problème, Gaïa n’est qu’une interface possible, et en effet les moyens de faire « retour » vont être laissés à la liberté des développeurs. Suivront-ils les bonnes pratiques ? Je pense, mais cela laisse la liberté de découvrir un moyen plus ergonomique de le faire.

    « Le système dans l’ensemble est plutôt fluide et ce malgré les quelques bugs mineurs qui ne gâchent absolument pas l’utilisation du téléphone. »
    -> Si j’en crois tes captures tu as upgradé ton téléphone, j’ai encore une version plus ancienne et le navigateur est réellement inutilisable, comme l’appli Mail l’est avec les comptes Hotmail.

    Le dernier point concernant la housse n’est toujours pas résolu chez moi ! Je n’ose pas franchir le pas, j’ai écumé les boutiques mais rien ne semble plus adapté qu’une simple chaussette pour GS3. Pense à faire une courte revue pour ta pochette, éventuellement une synthèse de ce que tu trouveras sur les différents parties du forum Geeksphone si cela te dis.

    Revue claire et fidèle, merci à toi !

  2. Merci pour la review, ça me donne encore plus envie de m’en procurer un, même si je vais attendre la version grand public pour éviter quelques désagréments … (oui je sais, c’est un téléphone développeur ^^).
    En tout cas hâte de voir ce qu’il donne pour une utilisation intensive.

  3. salut antoine j ai bien lu ton article merci mais je reste un peu sur ma faim il y a t il une appli terminal , peut on faire adb toutes ces petites questions de fouineur me tarodent il y a t il des outils de base ps ,df, file etc … je suppose mais je n ai vu nulle part ces reponses evidentes

  4. @jean-michel
    Pas encore d’application terminal mais tu peux utiliser adb pour bidouiller bien évidemment :)

    @schoewilliam
    Oui le bug a été corrigé

  5. bonjour, j’essaie de faire fonctionner le mien sur le réseau SFR sans succès; J’ai la dernière version de FFOS (1.1). Quelqu’un rencontre-t-il ce type de problème ?
    Merci de vos réponses

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *